Madonna victime de viol !

Avant de devenir la reine de la pop et la superstar que l’on connait,Madonna, 55 ans, a connu la galère, la faim, les petits boulots et même le traumatisme d’un viol, comme elle ose le raconter dans un article rédigé pour un numéro spécial de Harper’s BazaarThe Daring Issue, de novembre 2013.

Sans fard, Madonna évoque sa jeunesse, son ambition, ses débuts et son chemin vers la gloire qui a été semé d’embûches. C’est en 1978 que Madonna décide de quitter son Michigan natal pour tenter sa chance à New York et devenir une artiste. Mais là, tout ne se passe pas comme prévu. Madonna écrit dans Harper’s Bazaar : « New York n’était pas tout ce dont j’avais rêvé. Je n’ai pas été accueillie à bras ouverts. La première année, on m’a braquée avec un pistolet. On m’a violée sur le toit d’un immeuble où on m’avait fait monter sous la menace avec un couteau dans le dos, et mon appartement a été cambriolé trois fois. Je ne sais pas pourquoi ; je n’avais rien de valeur après qu’on eu volé mon poste de radio la première fois« .

Dans ce numéro spécial audace, Madonna raconte donc le drame qui lui est arrivé et qu’elle a dû surmonter seule pour s’en sortir. Madonna évoque également sa survie dans Big Apple et explique : « Tous ces clochards dans la rue. Je n’étais pas préparée à ça quand j’étais à Rochester dans le Michigan. J’essayais de devenir une danseuse professionnelle, je payais mon loyer en posant nue dans des cours d’art, je regardais les gens qui me regardaient nue. Je les mettais au défi de penser à moi en tant qu’une simple forte qu’ils essayaient de capturer avec leurs crayons et leurs fusains. J’étais rebelle. Déterminée à survivre. A y arriver. Mais c’était dur et j’étais seule, et je devais me remotiver tous les jours pour continuer d’avancer. Parfois je jouais la victime et je pleurais dans la cage à poules qui me servait de chambre avec vue sur un mur, je regardais les pigeons chier sur le rebord de ma fenêtre. Et je me demandais si tout ça valait vraiment la peine, mais ensuite je me ressaisissais et je regardais une carte postale de Frida Kahlo accrochée sur mon mur, et la vue de sa moustache me consolait. Car elle était une artiste qui se fichait de l’avis des gens. Je l’admirais. Elle était rebelle. Les gens lui ont en fait baver. La vie lui en a fait baver. Si elle y était arrivé, je pouvais aussi« .

Staragora_blankMadonna raconte son viol dans Harper's Bazaar

C’est grâce à son courage et sa détermination sans faille que Madonna a pu monter un empire. Mais son viol aussi à eu un rôle déterminant dans sa carrière et sa manière d’aborder la vie. Lucy O’Brien, auteur de la biographie de Madonna Madonna: Like an Icon parue en 2007, raconte que Madonna n’a pas porté plainte après son agression. Elle a « intériorisé » la violence qu’elle a subie quand elle s’est retrouvée « en larmes et tremblotante sur le toit« . Cette attaque a poussé sa créativité et sa rage de vaincre selon l’auteur qui affirme : « Sa colère contre cette agression s’est changée par la suite en un besoin de total contrôle de la sexualité. Le sexe est devenu un masque, une manière de psychologiquement inverser les rôles par rapport à son agresseur« .

Dans son article, Madonna ne s’attarde pas son son viol et raconte plutôt comment sa rage de vaincre l’a toujours poussée au delà de ses limites. Elle résume d’ailleurs cet état d’esprit avec la phrase : « Si je ne peux pas oser et être rebelle dans mon travail ou mon mode de vie, alors je ne voit pas l’intérêt d’être sur terre« . Pour ce numéro spécial de Harper’s Bazzar, la chanteuse est shootée par Terry Richardson pour une série de clichés renversants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s